L'utilité des outils de recouvrement des créances

Différentes solutions de relances plus ou moins complète existent déjà sur le marché. La digitalisation ou la dématérialisation n'a pas épargné le domaine du recouvrement des créances. Les outils ont de ce fait plusieurs fonctionnalités qui facilitent la régularisation des effets impayés. Mais à quoi servent-ils vraiment ?

Les grandes fonctionnalités

Tout d’abord, les outils de recouvrement peuvent varier. Ils pourraient s'agir d'une plateforme en ligne ou bien d'un logiciel de recouvrement de créances. Ces outils comportent des scénarios de relance automatisés. Un logiciel de recouvrement est essentiellement conçu pour automatiser les taches et améliorer la qualité de la communication. Les systèmes d'intelligence artificielle intégrée peuvent concevoir le bon message, au bon moment et au bon client.

Les paramètres à exécuter automatiquement par l'outil digital doivent être définis préalablement. Ils peuvent être les étapes de relance, les délais à respecter, les moyens de communication à privilégier, et le contenu du message. Lorsque l'échéance est passée, le scénario de relance peut être actionné en un clic.

Les autres fonctions intégrées dans les outils

Un logiciel peut établir un tableau de bord pour qu'une société puisse suivre l'état de ses encours client. Il donne une vue d'ensemble et détaillé. Programmer un genre de système d'alerte et revoir le profil des créanciers sont plus faciles avec ces outils. Les mauvais payeurs peuvent être identifiés d'un simple regard.

La prévision des encaissements y est également intégrée. Cette fonctionnalité est principalement utile pour prévoir le montant des factures à recevoir. Entre autres, cette prévision permet de planifier les investissements que l'entreprise pourrait réaliser au cours d'une période bien déterminée. L'interface tiendra compte de la capacité de financement de la société.