Combien de dents possédons-nous dans la bouche ?

Il est prouvé physiologiquement qu’une personne possède environ 32 dents à l’âge adulte. Mais vous n’êtes pas sans savoir que le nombre de dents varie d'un individu à un autre. Dans cet article, nous ferons un tour d’horizon sur le nombre de dents détenus par un individu.

Augmentation du nombre de dents en fonction de l’âge de l’individu

La présence d’un certain nombre de dents chez l’individu est soumise aux différentes périodes de la vie : si vous cliquez ici, vous aurez plus d’informations sur le sujet. En effet, suite à des situations fâcheuses telles que les caries, les déchaussements, les accidents, les extractions et autres, il arrive que plusieurs personnes se retrouvent avec des dents en moins.

Chez les bébés, l’apparition des premières dents (incisives) peut avoir lieu à  partir de 3 mois ou 12 mois selon le cas. Progressivement, ces dents vont pousser 4 par 4. Mais ces dents, qualifiées de dents de lait, vont finir par laisser place aux dents définitives qui sont au nombre de 20 à partir de 6 ans.

A ce stade, on observe l’apparition de 4 molaires chez l’enfant, ce n’est qu’à l’âge de 12 ans que les 8 molaires restantes se mettent à apparaître. À l’âge adulte, les dents définitives s’installent progressivement au nombre 32 dents en remplacement les dents de lait notamment : 8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires, 12 molaires et 4 dents de sagesse.

Dents de sagesse : qu’est-ce que c’est ?

Les dents qualifiées de sagesse sont en réalité des molaires. Elles sont généralement au nombre de 4 et on les retrouve tout au fond de la cavité buccale : 2 en haut et 2 autres en bas. Ces types de dents poussent soit à l’adolescence ou au début de l’âge adulte quand toutes les dents sont déjà apparues.

En effet, les dents de sagesse sont les dernières dents à pousser chez l’individu. Il peut arriver que ces dents poussent à un moment où il n’y a plus de place dans la bouche pour les accueillir. Dans ce cas, cela pourrait engendrer des douleurs et d’autres complications. Pour éviter que cela ne désorganise l’emplacement des dents existantes, les dentistes les font retirer par précaution.